Le Parisien : “Tuerie de la préfecture de police de Paris : les inquiétants signaux négligés de Mickaël Harpon”

Un an après l’attentat qui a fait quatre morts, les investigations montrent que le comportement sectaire de l’informaticien transparaissait dans de nombreux signaux. Une surveillance clandestine avait même été menée par deux policiers inquiets.

Paris (IVe), jeudi 3 octobre 2019.Un homme armé d’un couteau a tué 4 personnes à la préfecture de police de Paris. L’assaillant a été ensuite abattu par la police…

Lire l’article