C’est devant une c**our d’assises spéciale que s’est ouvert ce matin à Paris le procès des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher**. Onze des quatorze accusés étaient présents dans la salle d’audience, répartis dans deux box sous une étroite surveillance policière.

Des survivants de l’attaque de janvier 2015 contre le journal satirique sont venus à l’audience. Durant deux mois et demi, 150 témoins et experts vont se succéder devant les juges.

Thibault de Montbrial, avocat de l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo, Zineb el Rhazoui : “Nous avons des gens en France qui continuent à promouvoir et à défendre l’islamisme que ce soit par bêtise, par déni ou par lâcheté ou par complicité, il faut le dénoncer. C’est un combat pour la démocratie, pour la liberté, pour la République, qui se déroule dans cette salle d’audience, mais qui se déroule également en dehors de cette salle.”

Source